Arche de Noé

Bibliothèque numérique

Le harcèlement au sein de l’établissement scolaire

L’établissement scolaire est un endroit où l’élève apprend , s’amuse, et non un lieu où il se recroqueville sur lui-même et échoue.

La scène doit être divisée en trois parties : la classe,  le couloir et la cour. Le professeur est en train d’écrire au tableau. Jules se lève, sourit et lance un bout de craie sur Enzo. Enzo se retourne, puis reprend  à regarder au tableau. Jules recommence de plus en plus fort, il jette sur son camarade de la craie, des bouts de papier et une règle qui a fait mal à Enzo, il crie :

Enzo : monsieur !

Le professeur : Jules, tu ne vas pas recommencer ?! Allez passe au tableau.

Sur l’allée, Jules passe près d’Enzo, et fait tomber sa trousse et ses cahiers

Enzo : monsieur !

Jules : c’est lui qui les a posés au ras de la table.

Le professeur : et tu ne pouvais pas lui demander gentiment de pousser ses affaires, ou que tu fasses un effort, et tu évites de tout basculer ?! Ah Jules, tu es pénible !

Quelques (fans) ou amis de Jules fixent leur regard sur Enzo. Le professeur suit le travail de Jules, puis se dirige vers le bureau pour prendre des papiers. Jules repasse près d’Enzo, et le pousse. Les fans de Jules éclatent de rire, et le montrent du doigt. Enzo pleure en silence et baisse la tête. La cloche sonne. C’est le temps de la récréation. Tout le monde se lève, Jules reste assis et attend le passage d’Enzo, dès qu’il arrive près de lui, il lui fait un croche-pied, Enzo se trouve par terre. Il  se relève, dépoussière son pantalon et sort. Dans la cour, Jules fait semblant de courir après ses camarades, et bouscule Enzo, qui se retrouve une autre fois par terre. Cette fois, il se relève, et crie :

Enzo : je vais en parler à mes parents, tu vas voir !

Tous les fans de Jules l’entourent, et se moquent de lui

Les fans de Jules : poooooouuuullle mouilllllé, poooouule mooouillé !

Enzo saute sur Jules, et ils commencent à se battre, les camarades les encerclent et huent. Le professeur arrive et les sépare.

Le professeur : vous êtes punis, vous n’avez plus de récréation, asseyez-vous sur les marches.

Enzo : mais monsieur, c’est lui qui m’embête tout le temps.

Jules : non, il ment…

Il lui lance un regard haineux. Les fans de Jules interviennent

Les fans : non monsieur, Jules n’a rien fait.

Jules fait un signe de victoire derrière le dos de le professeur. La cloche sonne.

Le professeur : allez en classe, la récré est terminée.

En classe.

Le professeur : sortez vos cahiers de poésie, à la page douze. Allez Jules, lis.

Jules va lire la poésie titrée « le harcèlement», qui se trouve dans la catégorie ‘poésie’ . Tout le monde doit avoir une copie, même les téléspectateurs. À la dernière ligne, Jules réfléchit une seconde, et se retourne vers Enzo.

Jules : excuse-moi Enzo pour tout ce que je t’ai fait subir, je ne suis pas malade ou faible d’esprit, je ne me croyais pas plus fort que toi non plus…

Le professeur intervient

Le professeur : oui Jules, tu prenais ton comportement pour un amusement, mais, tu étais le seul à en jouir, et les quelques camarades qui ne comprennent pas la gravité de ton geste, maintenant que vous savez tous, qu’on ne s’amuse pas en sévissant sur une autre personne, je ne veux plus d’histoire. Et celui qui persiste doit voir un spécialiste de comportement pour l’aider. D’accord les enfants ?

  • Auteur : Rmili Fatiha
  • Illustrateur : Hamza Rholamallah
  • Date de parution : 19/03/2017
  • Âge : À partir de 13 ans
Vous avez aimé ce texte, partagez-le !
FacebookTwitterGoogle+
3+
Updated: 23/08/2018 — 09:39

Laisser un commentaire

Copyright © 2017-2018 . N° ISSN : 2554-7178 Chartes Infos légales Politique de confidentialité
error: Contenu Protégé !!