Arche de Noé

Bibliothèque numérique

La semaine du goût

Connaitre le goût des aliments. Le sujet est  dans la catégorie « albums », mais vu son importance, l’auteur l’a traduit en pièce théâtrale.

Chaque enfant doit porter le costume d’un légume ou d’un fruit, ou d’un autre aliment, qu’il fait pendant le temps périscolaire ou chez lui. Les aliments sont sur la scène : les légumes d’un côté, les fruits d’un autre côté, les plantes aromatiques d’un côté, et le lait, les œufs, le fromage dans un autre côté. … La scène doit être partagée en deux : une partie qui fait la chambre de Lise et une autre qui fait la cuisine, où se trouvent les aliments

 

Lise et Savana entrent en scène, s’assoient sur le lit  :

Lise : je suis contente que tu viennes dormir chez moi.

Savana : moi, je suis contente parce que demain nous n’aurons pas cours.

Lise : c’est vrai, c’est la semaine du goût. J’ai aperçu la directrice de l’école, qui apportait plusieurs sacs remplis d’aliments…

La maman entre :

La maman : allez les enfants, demain vous devez vous lever tôt pour aller à l’école. J’éteins la lumière. Bonne nuit, et faites de beaux rêves.

 

Les enfants vont faire semblant de dormir. Les légumes et les fruits commencent à bouger, et à faire un bruit, qui réveille Savana. Savana à son tour réveille Lise

 

Savana : Lise lève-toi, un voleur s’est introduit chez vous…

Lise s’assoit, se frotte les yeux et va sur la pointe des pieds près de la porte, puis se retourne vers Savana, et chuchote

Lise : viens, suis-moi

Les deux filles (ça peut être une fille et un garçon ou deux garçons) font semblant de regarder par la serrure de la porte de la cuisine, et découvrent les aliments en train de discuter. Les aliments entrent en scène

La citrouille : sûrement qu’ils vont m’apprécier. J’ai un goût sucré, une belle couleur orange, je suis riche en fibres, et je suis belle à regarder

La carotte, l’orange, l’abricot et le melon : nous aussi, nous avons une couleur orange,  nous rengorgeons de vitamines, et nous avons un goût sucré

Le poireau : moi, j’ai une belle allure. Je suis mince, élégant. Je mets toujours le vert et le blanc comme couleur, je laisse mes cheveux ébouriffés. Je suis très riche en fibres

La pomme avec une grande fierté : arrête de te vanter poireau ! Tu as un goût un peu spécial, si on ne te rajoute pas un peu de sel et de poivre, tu es immangeable. Moi, les enfants peuvent me croquer sans m’éplucher, il suffit qu’ils me rincent avec un peu d’eau. Je suis tellement douce, qu’ils me grignotent jusqu’au trognon.

Le Kiwi : tu as oublié les autres membres de ta famille !

Orange : oui, nous sommes une famille nombreuse. Il y a ceux qui habitent ici en France, et ceux qui viennent d’ailleurs, on les appelle les fruits exotiques

L’artichaut : et combien vous êtes, je ne vois ici que la poire, la pomme, la mandarine, l’abricot, la cerise, le raisin, le melon et la pastèque ?

La betterave en remuant ses feuilles vertes pour se faire remarquer : et moi ?!

La pomme : toi, tu es sucrée. Tu peux bien être consommée crue, râpée, que cuite.

Le fenouil : nous aussi nous leur apportons sels minéraux, vitamines, fibres. Tout ce dont a besoin leur petit corps, pour grandir et se renforcer

La pastèque conseille sagement : arrêtez les aliments ! l’ambiance va se gâter

La pomme de terre : tu as raison. Pourquoi, ne procédons-nous pas à un jeu, en attendant que le jour se lève

Le fenouil : que nous proposes-tu féculent ?

La pomme de terre : je fais partie des féculents comme tu dis, mais en attendant, les enfants m’adorent. Je peux être frit, gratiné, en purée, en chips, ou en ragoût, et ma cousine la patate douce est utilisée dans le dessert, tellement elle est sucrée.

Le romarin, le thym, le persil se penchent d’une table en guise de fenêtre

Le romarin : hé, ho, vous nous avez oubliés ?

Le poivron rouge : qui vous a invités ?

Les plantes aromatiques : nous étions tranquilles dans le jardin, en train d’admirer la lune, quand nous vous avons entendus vous chamailler, alors nous avons tendu l’oreille. De toute façon, nous fêterons avec vous la semaine du goût, sinon ça serait injuste.

L’aubergine : laissez-les entrer, ils nous aromatisent, et ajoutent une bonne touche à nos plats

Le fromage, le lait et les œufs disent tous ensemble : et nous, nous ne servons à rien ? À vous entendre, les enfants peuvent se passer de nous

Les amandes, les noisettes, les noix, les dattes interviennent tous ensemble : nous aussi, si nous ne disons rien, personne ne nous invitera

La banane : s’il vous plaît, il ne reste plus que quelques heures avant le lever du jour, changeons d’ambiance, et chaque aliment dit quel goût il a

Tous les aliments à la fois : c’est d’accord !

Le navet : ceux qui ont un goût acide se mettent de ce côté, ceux qui ont un goût sucré se mettent de l’autre côté, et ceux qui ont un goût salé se mettent de ce côté-là. Tous les aliments doivent participer, car tous, nous participons au bon fonctionnement du corps humain

Les enfants doivent se mettre en groupe : goût sucrée, goût acide, goût salé

Lise qui est devant Savana se retourne et chuchote

Lise : nous devons aller nous recoucher, demain, nous découvrirons avec notre maitresse, le goût de chaque aliment. Viens, le jour va bientôt se lever.

  • Auteur : Rmili Fatiha
  • Illustrateur : Hamza Rholamallah
  • Date de parution : 19/03/2017
Vous avez aimé ce texte, partagez-le !
FacebookTwitterGoogle+
7+
Updated: 23/08/2018 — 09:38

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. C’est une mignonne pièce de théâtre, j’aime beaucoup ! Je cherchais justement quelque chose de ludique à faire jouer à mes petits élèves de mon activité théâtre. Je valide complètement.

    France

    France

Laisser un commentaire

Copyright © 2017-2018 . N° ISSN : 2554-7178 Chartes Infos légales Politique de confidentialité
error: Contenu Protégé !!