Arche de Noé

Bibliothèque numérique

Le roi Clovis

Jeunes et adultes, laissez des commentaires partageant ce que vous savez sur Le roi Clovis.

Au Moyen Âge, après le décès de Childéric, son fils Clovis, encore adolescent devint le chef d’une tribu barbare.

Une fois couronné, il réunit les petites tribus avoisinantes, forma ses combattants, s’allia avec deux autres rois, et déclara la guerre pour s’emparer de plusieurs terres. Le combat ne fut pas vain, il triompha sur les Romains et tua leur chef.

Les conquêtes s’enchaînèrent, le royaume faisait d’énormes entrées d’argent, grâce aux rançons demandées, pour libérer les gens importants de l’époque. Ceci permit à Clovis de former une armée fort puissante, et d’étendre son règne jusqu’à la Loire et la Bretagne.

Le roi épousa Clothilde, la fille du chef des burgondes, afin de renforcer les liens avec ces derniers. L’épouse catholique voulut convertir Clovis à son culte. Et dans une grande bataille menée contre les ennemis, le roi se sentit menacé, il invoqua le dieu de son culte vainement, alors il promit qu’il deviendrait catholique, s’il gagnait. Par miracle, Clovis l’emporta. Il devait honorer sa promesse.

Le roi ne voulait pas imposer sa nouvelle croyance à ses soldats et à son peuple, qui étaient de culte païen. Clothilde demanda alors le soutien de l’évêque Rémi, qui le convainquit. Et c’est ainsi que Clovis et ses soldats furent baptisés une nuit de Noël, à Reims, par saint Rémi… Le pays connaîtra un changement remarquable.

Grâce à cette conversion, Clovis mit de son côté l’Église, la plus haute autorité, et soumit les populations gallo-romaines. Les victoires se succédèrent. Le roi Clovis conduisit ses combattants francs, ainsi que les Burgondes, près de Poitiers pour affronter les Wisigoths. Clovis tua leur chef et soumit Toulouse, la capitale des Wisigoths à son royaume.

Clovis rassembla les territoires en un seul, convertit tout le monde au catholicisme, et prit Paris comme capitale de son royaume. Il réunit les évêques au concile d’Orléans, et l’Église mérovingienne vit le jour.

Le roi Clovis mourut la même année à Paris. Le royaume fut partagé entre ses quatre fils. Le pays solide qu’il avait construit, fut divisé en quatre parties qui se défieraient impitoyablement.

 

  • Auteur : Rmili Fatiha
  • Date de parution : 19/03/2017
Vous avez aimé ce texte, partagez-le !
FacebookTwitterGoogle+
4+
Updated: 06/12/2017 — 10:39

2 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. Clovis, s’était-il converti après avoir vu ce que pouvait lui apporter cette conversion ?
    Il était mort avant d’atteindre la vieillesse, et il était inhumé dans la basilique des Saints-Apôtres à Paris, l’actuel Panthéon.

    France

    France

  2. Le vase de Soissons.
    A l’époque de Clovis, le butin de guerre était partagé entre les guerriers. Clovis avait soustrait du butin un vase précieux pour le donner à l’église de Reims, sous la demande de Rémi, son Évêque. Un guerrier refusa et donna un coup de hache au vase. Clovis envoya quand même le vase à Rémi, et ne laissa rien paraître. Une année après, Clovis ordonna à son armé de se réunir aux champs-de-Mars pour inspecter les guerriers et vérifier si les armes étaient bien entretenues. Quand il s’approcha du guerrier qui lui avait refusé de prendre le vase, il lui reprocha de mal entretenir son arme, et la fit tomber par terre ; quand le guerrier se pencha pour la récupérer, Clovis avec sa propre hache, le tua et demanda à l’armée de se retirer, le laissant exposé au public… Est-ce une légende ?

    France

    France

Laisser un commentaire

Copyright © 2017-2018 . N° ISSN : 2554-7178 Chartes Infos légales Politique de confidentialité
error: Contenu Protégé !!