Arche de Noé

Bibliothèque numérique

Atelier d’écriture. Création d’histoires

Ensemble, écrivons une histoire, commentons les textes publiés sur le site. En commentant, nous apprendrons à rédiger, à dire ce que nous pensons, d’une façon soutenue, correcte, et nous forgerons bien notre plume…

🚩 Catégorie I : La présence d'un adulte est recommandée 😊

Quelques conseils:

Cliquez ici
  1. Écrivez d’une façon simple, facile à lire et à comprendre ;
  2. Écrivez des phrases courtes ;
  3. Choisissez le temps verbal ;
  4. Respectez l’enchaînement des événements ;
  5. Vérifiez si le titre est en adéquation avec le texte ;
  6. Introduisez dans votre texte un dialogue ;
  7. Respectez la concordance des temps. À la fin de l’écriture, reprenez votre texte, soulignez tous les verbes, vérifiez s’ils concordent ;
  8. Respectez la ponctuation. N’oubliez pas les majuscules ;
  9. Séparez les paragraphes ;
  10. Respectez les accords ;
  11. Évitez la répétition des mots dans un seul paragraphe. Trouvez des synonymes ;
  12. Faites attention aux répétitions d’idées. Quand vous dites quelque chose dans un paragraphe, ne l’écrivez pas dans un autre plus bas ;
  13. Si vous écrivez le nom d’un lieu, précisez si c’est une ville, un village ou autre et où il se trouve.
  14. Demandez à vos proches ou à vos amis de lire votre texte, et de vous dire ce qu'ils en pensent.
Catégorie I - Atelier avec images de 8 à 11 ans

« Nous invitons les jeunes âgés de 8 à 11 ans à libérer leur imagination et leur créativité, à écrire et à partager avec les internautes leurs ouvrages

Nous avons mis à votre disposition un document avec des illustrations. 

  1. Allez sur la page du document : Jacques le vieux pêcheur
  2. Rédigez une histoire en remplissant l'espace vide.
  3. Renvoyez-nous le nouveau document (Word) sur cette page: Publier une histoire, ou bien sur l'adresse: contact@arche-denoe.fr
  4. Avec l'accord des parents, le texte sélectionné par le comité de lecture, sera publié sur la plate-forme. 

! Important : les illustrations sont protégées et soumises aux droits d'auteur!

Catégorie II - Jeunes adolescents

« Qui vole un œuf, vole un bœuf. » Proverbe français

À la lumière de ce proverbe, rédigez un texte. 

Étape 1 :

Situation initiale

1 - Je choisis le titre
  • Le titre peut être le nom du personnage ou un titre de votre choix.
2 - Je choisis l’époque
  • Il était une fois,
  • Il y a très longtemps,
  • Il y a des siècles de cela,
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination).
3 - Je choisis le lieu

Où habite-t-il ?

  • Sur le littoral
  • Derrière des montagnes
  • Sur des plaines à perte de vue
  • En haut d’une falaise
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination).
4 - Je choisis le personnage
  • Décrivez-le : son physique, sa personnalité, etc. Créez une caractéristique qui le distingue de tous les personnages qui existent dans les histoires que vous avez lues… Il doit être unique, votre propre création : une oreille plus grande que l’autre, il boite, un pied plus grand que l’autre, une forte corpulence, une personne très honnête, qui rougit vite, trop timide, incapable de faillir à l’éducation qu’il a reçue de son père décédé deux ans auparavant, etc. Donnez libre cours à votre imagination.
5 - J'écris l'introduction
  • Il était une fois, dans un petit village où il faisait bon vivre, un jeune homme, grand, aux yeux bleus,  qui vivait dans une maison modeste, avec sa mère. Ils subvenaient difficilement à leurs besoins, mais ils étaient très heureux.
  • Autre : Donnez libre cours à votre imagination.

Étape 2:

L'élément déclencheur.

1 - Situation

Qu’est-il arrivé ?

  • Un matin, la maman ne peut pas se lever de sa couche.
  • Un soir, en rentrant, il est surpris en voyant sa maman gisant sur le sol.
  • À son retour du champ, il voit sa maman immobile sur sa chaise, ne pouvant tourner la tête pour lui sourire, comme à l’accoutumée, etc.
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination).

Que va-t-il faire ?

  • Il envoie un émissaire pour chercher un chaman.
  • Il fait appel au sorcier du village.
  • Une vieille dame qui passe à côté de la maison, et qui a des connaissances des maladies des hommes, entre, se présente, il accepte qu'elle ausculte sa mère.
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination).

Diagnostic du chaman ou du sorcier ou de la dame :

  • La maman a bu le lait d’une vache empoisonnée.
  • La maman a croisé un lézard maléfique qui lui a transmis la maladie.
  • La maman n’a pas tenu une parole qu’elle avait donnée dans le passé, et le temps est venu de payer pour sa faute.
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination).

Décision du chaman ou du sorcier ou de la dame :

  • La maman restera à vie immobile comme une statue, si elle ne se soigne pas.
  • La maman restera molle, comme une personne sans squelette, si elle ne prend pas dans les trois jours l’antidote.
  • Toute personne qui la touchera, subira le même sort.
  • Elle deviendra, après trois pleines lunes, une méchante sorcière et jettera des mauvais sorts à tous les amoureux du village.
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination. Vous pouvez remplacer la maman par un autre personnage de votre choix et création.)

Le remède :

  • Il faut qu’elle se badigeonne le corps d’une potion magique, que seul le chaman du village de l’autre côté de la montagne possède.
  • Il faut qu’elle boive une gorgée chaque jour du lait de la vache blonde aux yeux bleus, que possède le fermier en haut de la falaise.
  • Il faut qu’elle se baigne dans les eaux de fleurs d’oranger que distille le fermier à deux villages de la maison du personnage.
  • Autre (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination.)

Étape 3 :

Les péripéties.

1 - Résoudre le problème
  • Manque de moyens pour sauver sa maman de la maladie rare. Comment aller chez le chaman ? Comment se procurer cette potion sans contrepartie ?
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à  votre imagination)
  • Manque de moyens : l’antidote se trouve chez le propriétaire de la vache blonde en haut de la falaise. Comment se procurer le lait sans payer ?
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination.
  • Manque de moyens : l’antidote se trouve chez le fermier à l’autre bout du village, qui distille les fleurs d’oranger pour le roi du pays. Personne d’autre n’y a droit, et les fleurs sont sous surveillance constante.
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination)
  • Son voyage pour rencontrer le chaman : que peut-il se passer sur la route ? Donnez libre cours à votre imagination.
  • Rencontre avec le chaman : que va-t-il se passer ? un dialogue. Donnez libre cours à votre imagination.
  • Le personnage ne voit qu’une solution : venir la nuit prendre le petit flacon où il y a l’antidote… Il réussit… Sa maman guérit, pendant la convalescence, elle retombe malade.
  • Il reprend le chemin vers la cabane du chaman, mais cette fois-ci, il décide de prendre tout le chaudron, pour guérir sa maman, chaque fois qu’elle deviendra immobile.
  • Il arrive dans la nuit, sans remords, embarque le chaudron sur son mulet, et rentre chez lui.
  • Sur la route, le mulet trébuche, et tombe, le chaudron se renverse…La terre absorbe en un clin d’œil tout le liquide.
  • Le personnage rentre chez lui, la mort dans l’âme…
  • Le chaman le poursuit, et raconte aux villageois le vol du personnage.
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination)
  • Il prend son mulet et décide de monter en haut de la falaise.
  • Que peut-il se passer sur la route ? Pendant l’escalade ? Une rencontre avec un oiseau, un lézard ou un autre animal. Créer un court dialogue entre les deux où le personnage raconte ses malheurs à l’animal.
  • À l’arrivée, le fermier lui demande 4 pièces d’or. Le personnage n’a que ses vêtements et son mulet qu’il peut échanger contre trois gorgées de lait de la vache blonde.
  • Refus du fermier.
  • Le personnage fait mine de partir, et se cache dans une grotte jusqu’à la nuit.
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination)
  • Quand la lune est au beau milieu du ciel, il sort de sa cachette, prend un seau, trait la vache, mais ne sort de son pis que peu de lait.
  • Il descend de la falaise, mais à mi-chemin, il regrette son geste malhonnête, car c’est un vol. Il se justifie pour apaiser sa conscience : « Ce ne sont que trois gorgées de lait. Le pis de la vache est encore plein. »
  • Le lendemain, il décide d’escalader la falaise, mais cette fois, pour remplir le seau à moitié. « Je ne prendrai que la moitié du seau. Ce n’est que du lait, sa vache lui en donnera un autre. »
  • Sa mère guérit, et pourtant, il a envie de monter mais cette fois-ci pour prendre la vache blonde aux yeux bleus et la garder pour lui, au cas où sa maman retomberait malade.
  • En descendant de la falaise, et en tirant la vache derrière lui, il trébuche et dégringole ; la vache qui connaît bien le chemin, fait demi-tour et rentre à la ferme, mais le personnage arrive en bas de la falaise avec plusieurs blessures.
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination)
  • Il va voir le fermier, qui refuse de lui donner l’eau des fleurs d’oranger, de peur d’être exécuté sur ordre du roi. Malgré la surveillance, le personnage revient dans la nuit, en remplit une bouteille, qu’il mélange avec l’eau de la source et la donne à sa mère.
  • La nuit d’après, il revient, passe par-dessus la muraille, à l’aide d’une échelle, et remplit une grosse gourde.
  • Deux nuits plus tard, il décide de cueillir les fleurs d’oranger, et de les emmener à la maison pour les distiller lui-même.
  • Il est capturé par les gardes sur le fait, et est emprisonné.
  • Autre : (création de votre choix. Donnez libre cours à votre imagination)

Étape 4 :

Le dénouement.

1 - Fin
  • Pendant son emprisonnement, il réfléchit, regrette son geste, et se dit que la meilleure solution était de faire appel à la solidarité des villageois, au lieu de prendre ce qui ne lui appartenait pas, ça reste toujours du vol, et d’une petite bouteille, on passe à une grande gourde, et aux fleurs d’oranger.
  • Donnez libre cours à votre imagination.
  • Les villageois préviennent le chef du village, qui lui ordonne de travailler pour le chaman pendant des mois, pour se faire pardonner. C’est dur pour lui, surtout qu’il va rester loin de sa mère, et ne pourra veiller sur elle. Mais pendant son séjour chez le chaman, il comprend qu’il ne faut jamais prendre quelque chose qui ne nous appartient pas. Même si cela n’a aucune valeur à nos yeux, ça reste du vol.
  •  Donnez libre cours à votre imagination.
  • Il rentre chez lui, le bras et les genoux cassés, il ne peut soigner sa mère, puisqu’il ne peut plus bouger. Sa mère se métamorphose alors en une méchante sorcière et commence à semer la haine entre les amoureux. Elle sépare son fils de sa bien-aimée ; celui-ci, quittant pour toujours son amour, regrette son comportement, et se dit : « Il ne faut jamais prendre ce qui ne nous appartient pas, même si ce n’est qu’une petite chose, cela finit un jour ou l’autre par un drame. »
  • Donnez libre cours à votre imagination.
  • Morale : Prendre ce qui ne nous appartient pas est du vol, quelle que soit sa valeur.

🚩 Vous pouvez vous inspirer des contes:

« Poil dans la main »

« Nancy. Qui vole un œuf, vole un bœuf »

Catégorie III - Grands adolescents

« Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends.» Nelson Mandela

À la lumière de cette citation, rédigez un texte de moins de 4 pages, police Verdana, taille  14.

Copyright © 2017-2019 . N° ISSN : 2554-7178 Chartes Infos légales Politique de confidentialité
error: Contenu Protégé !!