Arche de Noé

Bibliothèque numérique

La roche noire

Un bon matin du mois d’octobre, où le soleil se montrait timidement, le ciel devenait gris et commençait à asperger le sol, les animaux et les hommes de ses quelques gouttes de pluie parfois orageuses, Ethan se leva avec une mine qui laissait à désirer…

Après un long moment figé sur le canapé, les yeux fixant l’écran de la télévision sans rien voir, il sortit dehors, pour prendre une bonne bouffée d’air frais et se changer les idées. Mais constatant qu’un gros rocher de couleur noire, bloquait le passage des paresseux rayons du soleil, il retourna chez lui, en se lamentant : « Il ne fait pas beau à cause de la roche toute noire. Mais qu’est-ce qu’elle vient faire là ? » Il se rassit, prit une feuille, un crayon et dessina cette roche noire qui le déprimait, qui l’empêchait d’avoir plus de lumière. Puis une idée lui traversa l’esprit, et il esquissa des hommes avec de forts biceps, leurs pioches à la main, des explosifs, s’apprêtant à la détruire. Le sourire lui revint…

Chaque jour, quand il prenait le car pour se rendre à son lycée, Ethan regardait par la vitre calmement, voyait la grosse roche et rêvait de s’installer ailleurs, loin de cet amas de pierre, qu’il ne pouvait démolir que sur papier, avec un crayon et un peu d’imagination.

Ethan eut son bac, fit de brillantes études et quitta comme il l’avait toujours désiré son village, pour travailler dans la plus grande ville de son pays. Son entreprise, grâce à ses compétences, l’envoya avec d’autres ingénieurs pour explorer la région où vivaient ses parents et où se trouvait la roche noire, qui obscurcissait le paysage. Sur la route, il se dit : « Dis donc, la roche noire n’est pas près de me ficher la paix, mais je vais utiliser tous mes moyens pour la démolir. Et le village sera sans vis-à-vis… Un vis-vis noir en plus.»

Chef de projet, il ordonna de détruire la roche, avec des pioches, de grands engins très modernes et des explosifs, le plus important étant de l’effriter pour l’enlever de là. Lors de l’explosion, un liquide noir et abondant jaillit, et tout le monde fut étonné. Un flot sombre et visqueux se fraya un chemin vers le village. Agréablement surpris, l’ingénieur cria : « Du pétrole ! Du pétrole ! L’or noir ! » La nouvelle se répandit comme une traînée de poudre dans tout le pays.

Un village qui jusque-là était délaissé, un village que personne ne visitait, personne ne voulait s’y installer, devint célèbre. Les ambitieux vinrent de toute part, pour s’y établir et fonder une famille. Beaucoup de chômeurs y trouvèrent du travail. Un lycée fut bâti pour répondre aux besoins des habitants,  puis un hôpital, puis des commerces. 

Un jour qu’il était en visite chez ses parents, Ethan se leva,  alla à la fenêtre, regarda le puits de pétrole et plongea dans ses souvenirs. Tout à coup, il entendit la voix de sa mère lui dire : « N’est-ce pas la roche noire que tu n’as jamais voulu voir en face de toi qui t’a donné toute cette richesse ? » Avec conviction et d’une voix à peine perceptible, il répondit : « Il fallait juste creuser ! »


  • Auteur : Rmili Fatiha
  • Date de parution : 19/03/2017
  • Thème : La vie en société
Vous avez aimé ce texte, partagez-le !
FacebookTwitterGoogle+
7+
Updated: 22/08/2018 — 23:49

Laisser un commentaire

Copyright © 2017-2018 . N° ISSN : 2554-7178 Chartes Infos légales Politique de confidentialité
error: Contenu Protégé !!