Arche de Noé

Bibliothèque numérique

Bouly le chien d’Augustin

Comme tous les lundis matins, la maîtresse Aurélie faisait le tour de la cour, un petit peu avant 9h, l’heure de l’entrée en classe. Soudain, elle aperçut Augustin sous le grand arbre, recroquevillé et pleurant en sanglots. Elle se précipita, lui prit la main, l’aida à se relever, et lui demanda ce qui lui était arrivé. Augustin continua à verser de chaudes larmes, alors la maîtresse, croyant qu’il avait un petit peu mal au ventre, ou qu’il refusait tout simplement de venir à l’école, l’emmena voir la directrice.

La directrice, tentant de le calmer, lui demanda de lui raconter la cause de son intense chagrin. Augustin répondit enfin : « Mon chien a été renversé dans la nuit par un véhicule. Il est mort le pauvre ! » Et se remit à pleurer de plus en plus fort. La directrice s’enquit : « Tu étais présent au moment de l’accident ? » « Non, ce sont Lise et son petit frère Paul, nos voisins qui m’ont raconté ceci le matin ».

La directrice convoqua Lise et son frère, et leur demanda plus de détails sur le décès du chien d’Augustin. Lise, enthousiaste dit : « Oui, la maison d’Augustin est juxtaposée à la nôtre. Hier, nous avons entendu le chien d’Augustin aboyer et puis, il a été renversé par un camion qui roulait à grande allure, et puis le silence, on l’entendit plus ».

Augustin fut inconsolable toute la matinée. À midi, il refusa de manger à la cantine, n’avait aucune envie de jouer avec ses camarades, et la directrice finit par téléphoner à ses parents pour les informer de ce que vivait leur enfant ce jour. Les parents décidèrent de venir à l’école.

Dès qu’ils frappèrent à la porte, la directrice, sachant que c’était les parents d’Augustin qui étaient arrivés, lui demanda d’aller ouvrir. Une belle surprise !

Agustin ouvrit grand les yeux, et s’exclama avec un ton fatigué : « Tiens, c’est mon chien ! Il n’est pas mort ? » Sa maman, le tenant dans les bras, lui répondit : « Non mon loulou, rien de mal n’est arrivé à ton chien. Hier, tard dans la nuit, un camion qui passait à très grande vitesse a écrasé une bûche, qui se trouvait au milieu de la route, et cela a fait un grand bruit. Ton papa s’est levé, et a fait entrer Bouly au garage, ce qui a poussé les voisins, qui ne l’entendaient plus aboyer, à croire qu’il a été renversé par le véhicule. Ne crois pas mon loulou à tout ce que tu entends, d’accord ? »

                                   Inspiré de faits réels                      

  • Auteur : Rmili Fatiha
  • Illustrateur : Hamza Rholamallah
  • Date de parution : 19/03/2017
  • Thème : L’école
Vous avez aimé ce texte, partagez-le !
FacebookTwitterGoogle+
2+
Updated: 23/08/2018 — 00:37

Laisser un commentaire

Copyright © 2017-2018 . N° ISSN : 2554-7178 Chartes Infos légales Politique de confidentialité
error: Contenu Protégé !!